Caractéristiques physiques du lapinkoïra

     
Autre(s) nom(s): Chien finnois de Laponie
Origine:  Finlande
Groupe: Spitz et type primitif
Section: Chiens nordiques de garde et de berger
lapinkoïra

Il est d’une taille légèrement inférieure à la moyenne des chiens de taille moyenne mais sa construction robuste est tout de même bien proportionnée à sa plus petite taille. D’un physique plus long que haut, le Chien finnois de Laponie possède un corps bien vigoureux dans un aspect très harmonieux et agréable au regard. Son air est éveillé et totalement pacifique.

Sa taille fait au moins dans les 46 à 52 cm chez le mâle adulte tandis que pour la femelle adulte, sa taille fait au minimum dans les 40 à 46 cm. Son poids, chez l’adulte, fait au moins dans les 20 kg pour un chien mâle autant que pour un chien femelle.

Toutes les couleurs de robe sont admises dans son cas mais la couleur principale doit prédominer. Son long poil abondant est plutôt rêche et droit dont le sous poil est serré et très fin. Chez les mâles, la robe présente une jolie crinière opulente le différenciant très facilement des femelles. Le crâne large de la tête possède un stop nettement marqué. Les yeux d’une jolie couleur brun foncé sont d’une forme ovale. Les oreilles triangulaires, dressées ou à demi dressées, sont d’une longueur moyenne. La truffe est généralement noire mais elle peut aussi s’harmoniser à la couleur de la robe. La queue recourbée sur le dos ou parfois sur le côté est continuellement en mouvement.

Les Eleveurs de lapinkoïra

Origines et histoire

Originaire de la Finlande, le Chien finnois de Laponie possède une origine extrêmement ancienne. Depuis de nombreux siècles, dans les régions septentrionales de la Russie de même que pour les Lapons en Scandinavie finlandaise, les chiens de même type sont utilisés comme gardien de rennes. La race fut donc d’abord connue et utilisée comme gardien des troupeaux de rennes à l’époque.

Elle reçut son premier standard par le Kennel Club finlandais en 1945 mais en 1967, son nom fut changé pour Chien de Laponie. Le standard changea plusieurs fois mais c’est dans les années 1970 que la race fut définitivement fixée et c’est en 1993 que son nom fut de nouveau modifié pour finalement devenir le Chien finnois de Laponie.

La race prit un essor considérable par la suite. De gardien de troupeaux de rennes à l’époque, il est aujourd’hui devenu un chien domestique très apprécié. Ses belles qualités en font un excellent chien de compagnie familial. Son excellente réputation tend tranquillement à étendre la race en Amérique et un partout ailleurs sur le globe.

Caractère et aptitudes

Gai, amical, joyeux, fidèle, patient, doux, il est très intelligent et facile à éduquer. Il est doté d’un instinct de protection mais il n’est pas agressif inutilement, sauf en cas de danger réel pour les siens.

Santé

Il est très robuste et ne souffre d’aucune pathologie particulière. Aucune génétique spécifique ne touche la race et les sujets jouissent généralement d’une excellente santé.

Leur espérance de vie est généralement d’une moyenne de 12 ans.

Conditions de vie

Sa jolie toison ne nécessite aucun entretien particulier sauf celui d’un bon brossage de temps à autre.

Remarques et conseils

Ce gentil chien amical avec tout le monde est fidèle et intelligent. Il déteste la solitude et il doit pouvoir côtoyer les siens en tout temps. Il est même capable de refuser toute nourriture et de se laisser mourir en l’absence trop prolongée de son maître, ce qui est assez rare chez les types Spitz. Il faut lui assurer une présence constante afin qu’il soit heureux et en santé.

Sa taille et son caractère font qu’il s’adapte à toutes les conditions de vie et à tous les types de propriétaires. Il ne souffre ni du froid ni de la chaleur et il peut tout aussi bien vivre en appartement ou dans le jardin de la maison, en ville ou à la campagne, il n’y voit aucun inconvénient. Il est heureux partout tant qu’il est en présence de sa famille.

Il est méfiant avec les inconnus mais il n’est nullement agressif sauf en cas de grande nécessité pour protéger les siens. Son intelligence est grande et son éducation est relativement facile. Il faut le socialiser très tôt car il a tendance à se battre avec les chiens, surtout ceux de même sexe que lui.

Comme il est très réceptif, sa socialisation et son éducation ne causent aucun problème particulier.

Ce chien rustique, bien qu’il soit moins voyant que les autres de sa catégorie, est doté d’incroyables qualités caractérielles. Ses effectifs sont en perpétuelle croissance et plus ses qualités sont connues, plus la race gagne en popularité. Même si pour le moment les spécimens commencent à se répandre tout doucement, il est voué à un grand succès une fois que la planète aura découvert toutes les qualités extraordinaires qui se cachent en lui.